top of page

ELLES FONT DES AFFAIRES AUTREMENT- ANNIE GIRAUDOU

Lara Emond, Premières en affaires, édition automne 2020





 

Étoiles montantes ou figures décisionnelles confirmées dans le domaine des finances, ces femmes gèrent l’argent autrement. Voici quatre profils incontournables pour repenser la création de la richesse selon des valeurs qui inspirent. (1 de 4)

 

Annie Giraudou


Otéra Capital PROFIL DES ACTIVITÉS: Filiale de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), Otéra Capital est un chef de file en financement immobilier commercial au Canada. SIÈGE SOCIAL: Montréal EN AFFAIRES DEPUIS: 2008 NOMBRE D’EMPLOYÉS: 125


Quel est votre mot d’ordre ? Se surpasser tout en travaillant en équipe.

Pourquoi avoir décidé de relever ce défi chez Otéra Capital? Lorsque ce défi s’est présenté, j’avais déjà 15 ans à mon actif au sein de la Caisse de dépôt et ses filiales – soit sept ans au sein du groupe immobilier de la Caisse puis sept autres chez leur filiale Ivanhoé Cambridge. J’aimais l’idée de poursuivre mon évolution dans cette grande famille. De plus, j’étais attirée à l’idée d’explorer de nouveaux sujets, comme la reddition financière et le financement immobilier commercial.

Comment souhaitez-vous laisser votre marque? Actuellement, j’apprends le plus possible sur mon rôle tout en préparant la relève. Je veux aider les gens à bâtir leur carrière et leur montrer qu’il y a de l’espoir qu’un jour ils prennent ma chaise.

Trois termes que vos collègues em- ploieraient pour vous décrire ? Transparence, authenticité et axée sur les résultats.

Le plus grand défi auquel vous avez dû faire face au cours de votre carrière? Trouver l’équilibre travail-famille. En tant que femme, on essaie toujours de donner notre 100% partout. Parfois, il faut savoir dire «non».

À quel moment avez-vous appris à dire non? Avoir un enfant m’a donné plus confiance en moi. J’ai compris que le travail, le mari, ce n’était pas tout et que je devais allouer mon temps à mon propre équilibre et bien-être.

Qu’est-ce qui vous donne du courage d’oser ? J’ai toujours eu un certain détachement sur ce qui peut m’arriver. Cela m’aide à prendre les bonnes décisions dans les situations les plus délicates et non de penser à mon gain personnel.

Qu’est-ce qui a amené votre carrière à un autre niveau? Je n’ai jamais cessé d’apprendre. Au-delà de l’éducation formelle, il est aussi important de redonner, que ce soit en acceptant de mentorer quelqu’un, en siégeant sur des conseils d’administration ou encore en préparant la relève. Ces expériences sont très gratifiantes, tant sur le plan professionnel que personnel.





2 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page