top of page

PALMARÈS D'ENTREPRISES AU FÉMININ - ROY

Lara Emond, Premières en affaires, hiver 2020



 

ROY Montréal


Nom de l’entrepreneure: Julie Roy Type d’activités: Entretien ménager commercial, gestion technique d’immeubles En affaires depuis: Entreprise fondée en 1954. Julie Roy a joint l’entreprise en 2000. Nombre d’employés: 2 300


QUELS DÉFIS DEVEZ-VOUS RELEVER POUR ABORDER LA CROISSANCE DE VOTRE ENTREPRISE?

«Nous sommes là pour servir le client. On doit donc être très agiles et nous adapter rapidement aux besoins. En plus de la croissance venant d’une demande accrue, nous avons dû résoudre plusieurs défis opérationnels suite à une acquisition. Qu’il s’agisse d’intégrer des systèmes informatiques, comptables ou autres, c’est toujours plus difficile que prévu. Souvent, on minimise ce type de situations. Finalement, je suis fière de la manière dont nous avons géré et communiqué le tout aux employés. Nous sommes restés fidèles à nos valeurs et, sur le terrain, le tout a continué comme sur des roulettes!»


COMMENT S’EST DÉROULÉE CETTE ACQUISITION ? « C’est toute une expérience humaine de fusionner avec une autre entreprise et de sentir que tout le monde embarque. Il est certain que cela ne s’est pas fait tout seul. On a beaucoup communiqué. Nous avions un plan en 182 étapes, imaginez... Je suis fière de mes équipes et du fait que tous les employés sont restés à l’emploi.»

QU’EST-CE QUI DISTINGUE VOTRE ÉQUIPE ? « On a beaucoup d’intrapreneurs à l’interne. Mes VP sont des intrapreneurs. Plusieurs jeunes au sein de différentes équipes en sont aussi. Nous les invitons à des comités afin qu’ils puissent partager leurs idées et participer à la recherche-développement. Nous avons aussi fondé l’Académie Roy afin de former nos chefs d’équipe et nos contremaîtres. Ils suivent ainsi des cours de service à la clientèle, de communication managériale, de résolution de conflit, etc. On veut que nos employés soient de meilleures personnes parce qu’on sait que si ton chef d’équipe te fait dresser les poils sur les bras, alors tu iras te chercher un emploi ailleurs. On mise aussi beaucoup sur les promotions à l’interne.» L.E.

1 vue0 commentaire

Comments


bottom of page