top of page

[Les affaires] - LARA ÉMOND: L'IMPÉRATIF DE L'ENGAGEMENT

Dernière mise à jour : 20 mars 2023

Fanny Bourel, Les affaires, 12 novembre 2016

 

FINALISTE, BÉNÉVOLE FORTEMENT ENGAGÉE — À seulement 27 ans, Lara Emond a déjà cofondé deux entreprises : BHLB, une marque d’accessoires haut de gamme, et le Groupe Sub Rosa, spécialisé notamment en communication et en événementiel, en compagnie de son partenaire. Elle a aussi cocréé Nota Bene, un OSBL qui organise des rencontres entre la relève entrepreneuriale et des leaders de différentes industries.


Lara Emond siège également aux conseils d’administration de Centraide Chaudière--Appalaches et de la biennale Manif d’Art. De plus, elle est membre de la Commission canadienne de l’UNESCO et du cercle des jeunes philanthropes de la Fondation du Musée National des Beaux-Arts du Québec. « En tant que personne en affaires, redonner en s’engageant dans la collectivité est un devoir, affirme-t-elle. Car le monde de l’entreprise et la société sont interreliés. Une entreprise est avant tout composée de personnes. »


Dans quelle situation estimez-vous que la confiance en soi est essentielle pour réussir en affaires ?


Il faut en avoir pour se lancer en affaires, car on ne se sait pas ce que l’on va rencontrer en chemin. C’est en soi que l’on va trouver la force et la détermination pour surmonter les obstacles et réussir à concrétiser notre vision de départ.


Comment avez-vous développé votre confiance en vous ?


À force d’essayer des projets, de tomber et d’apprendre à me relever en me demandant ce qui n’a pas marché et comment je peux m’en servir pour avancer.


Mon associé Olivier Brière-Leblanc a également joué un rôle clé. Nos forces et nos faiblesses se complètent beaucoup. Et on s’encourage mutuellement.




0 vue0 commentaire

Comentários


bottom of page