top of page

FRENCH VERSION ONLY - PALMARÈS DES ENTREPRISES AU FÉMININ - GSM PROJECT

Lara Emond, Premières en affaires, hiver 2020



 

GSM PROJECT Montréal

Nom de l’entrepreneure: Annie Derome Type d’activités: Design multidisciplinaire spécialisé dans la création d’expériences visiteurs En affaires depuis: 1958. Annie Derome a joint l’entreprise en 2013. Nombre d’employés: environ 125


LA MAJORITÉ DES CLIENTS DE GSM PROJECT SE TROUVENT À L’INTERNATIONAL. QUEL EST VOTRE PLUS GRAND DÉFI FACE À L’EXPORTATION?

« Sans aucun doute, les différences culturelles en affaires. On travaille sur différents marchés, mais en ce qui a trait à la culture d’affaires, c’est ce qui demeure le plus difficile. Par exemple, les termes de paiement ou encore la valeur des contrats ne sont pas les mêmes, n’ont pas la même signification ou ne sont tout simplement pas respectés selon les marchés. Il faut donc savoir s’adapter, comprendre et vivre avec. On travaille beaucoup avec des entités gouvernementales et parapubliques, comme en Inde et en Chine. Nous sommes donc vulnérables aux grands mouvements politiques et aux cycles qui changent de plus en plus rapidement. Ainsi, un marché qui est porteur aujourd’hui peut du jour au lendemain devenir nul, ce qui fait que tu dois te remettre à développer d’autres marchés.»

QUELS SONT LES AVANTAGES D’ÊTRE BASÉ À MONTRÉAL?

«Nous sommes dans un marché de niche. Nous n’avons donc pas le choix d’avoir la planète comme terrain de jeu. En étant basés à Montréal, on a accès à un grand bassin de talents qui travaillent à la pige. Ça nous permet de rapidement mobiliser une équipe selon les projets. Et Montréal, c’est aussi la possibilité d’avoir un niveau de vie intéressant avec des ressources à coût moindre qu’ailleurs. Ajoutons à cela que les crédits d’impôt comme ceux de la SODEC, l’aide à l’export ou encore le soutien d’organismes comme EDC, tout ça nous donne un avantage concurrentiel. »

0 views0 comments

Comentarios


bottom of page